affiche majorat151

Exposition Du 22 octobre au 29 novembre 2019

Vernissage Jeudi 17 octobre 2019 à 18h30

Lieu : Le Majorat  3, bd des Écoles  31270 Villeneuve-Tolosane

Exposition ouverte du mardi au samedi de 15 heures à 19h

 

Contact presse

 +33 (0)6 85 81 52 75

 2s.artistes@gmail.com

 www.collectif2s.com

 

Les deux plasticiens Jocelyne Saurat et Marc Streichen réunis sous le collectif 2S sont les invités du Majorat dans le cadre de Graphéine 2019 (Festival d’art contemporain du réseau Pinkpong autour des arts graphiques et du dessin)

 

L’Exposition d’art contemporain

 

Partout la vie jaillissante !

C’est avec une certaine ironie joyeuse que le collectif 2S Saurat Streichen donne à voir « Plutôt vivre que vivre!»

Des dessins d’enfants jouent avec une cartographie de crâne, plus loin des smileys se métamorphosent en des têtes de mort... rappelant la vanité de toute chose.

Chacun fera son chemin dans une invitation à vivre sa vie ici et maintenant. La sélection d’œuvres d’un corpus global appelé Vitavie pose un questionnement sur la façon d’être au monde.

«Vos semelles vont crisser sur les graviers et vous trouverez des sens cachés dans la scénographie de l’installation».

Passé, présent et futur cohabitent dans une impression d’atemporalité, les œuvres apparaissent par stratification et l’ensemble fait sens.

 

Les Artistes

 

Le collectif 2S est formé de deux plasticiens Jocelyne Saurat et Marc Streichen. Ils se singularisent par un travail à quatre mains sur médias multiples combinant la sensibilité et l’expertise de chacun au service d’une œuvre cohérente. Dans un jeu de ping -pong artistique se mélangent leurs deux individualités. Pour chaque projet, ils utilisent le médium idéal : vidéo, œuvre numérique et sonore, installation intérieure et extérieure, peinture et dessin... Les deux plasticiens contextuels du collectif 2S Saurat Streichen restent fidèles à leur paradigme sur la fragilité, ils avaient fait flotter leurs Small Bangs sur différents plans d’eau de la région, ici ils cartographient la disparition des populations d’insectes éphémères. La rencontre avec le Majorat leur offre, dans la galerie, un projet d’exposition/création sur mesure. Dans cette expérience immersive, ils jettent des ponts entre des lieux, des histoires et des temporalités. Jonglant entre les techniques et les innovations «high-tech», ils nous ramènent à l’essentiel : sommes-nous réellement conscients de vivre pleinement notre vie?