La suite des recherches sur fukushima. Le plus petit format (A4) me permet de rajouter du grain, du fond, de la noirceur. 

fukushima_3_20110407_2

La technique commence à s'enrichir : Mine de plomb, encre de chine, aquarelle et acrylique. Comme une recette de cuisine avec un peu plus d'ingrédients à chaque fois. Chacun remplissant un rôle bien déterminé. 

Ah oui j'oubliais : du numérique pour ajouter du contraste. Il me manque encore quelques ingrédients pour arriver à ce rendu en traditionnel pur.