(Cliquer pour agrandir)

ambre_gros_plan_fini_20100203

A. Acrylique encre de chine et traitements informatiques.

Seconde tentative en acrylique. La couleur est vraiment difficile pour moi. J'ai peut-être compris pourquoi : elle n'est pas immédiate.

Avec les autres techniques que j'utilise j'arrive à "voir" comment chacun de mes gestes s'inscrit -ou pas- dans un rendu global. Avec l'acrylique, je suis obligé de travailler par couches successives. Les premières sont tellement loin du rendu que j'ai en tête que je me fais peur. Cela rend l'accouchement plus difficile.

Pour la première fois le final est "magiquement" - dans le sens où je n'ai pas encore bien compris comment - proche de ce que je cherchais.

Quand je l'ai peint, j'avais encore dans la rétine les peintures de Simon Goinard Phelipot, une de mes découvertes des semaines passées. Non seulement il peint bien (toujours ce mélange de réalisme et de lâcher qui m'attire avec une gestion de la couleur surprenante) mais il écrit des choses sensées.


(Cliquer pour agrandir)

nava 141107 050210
Simon Goinard Phelipot


« la manière dont nous peignons reflète la manière dont nous voyons, réfléchissons sur l'instant, ça ne peut pas se transcrire par la parole ou le mot seul.
Il n'y a qu'un moyen de former ce genre de faculté, c'est la pratique répétée jusqu'à l'oublie du conscient.

Personne ne possède la même façon de voir, ni la même façon d'appréhender les objets et les formes, notre corps, notre éducation sont responsables de cela.
Chaque approche du réel est invariablement personnelle, il n'y a pas d'alternative à ce constat.
Chacun doit trouver sa façon de parvenir à un résultat donné par ses propres facultés, tentatives, réflexions.

j'essaie de ne pas oublier que ce n'est pas la nature que je vois, c'est la nature vu par mon oeil, je pense que c'est le meilleur conseil que je puisse laisser, garder cela à l'esprit au quotidien. »

Simon Goinard Phelipot

Si les paroles du refrain ne vous évoquent rien revenez au début de la note. Vous avez du rater quelque chose...