Je m'aperçois qu'après une matinée de dessin, je suis dans un état différent d'habitude.

C'était flagrant l'autre mercredi où, après mon cours des beaux arts, je suis passé chez SFR. Après une demie heure de discussion, de comparaison entre forfaits et téléphones je m'aperçois que je ne suis plus dans cet état contemplatif où j'étais après le cours de dessin, flottant tout en étant concentré, ouvert sur le monde extérieur. J'étais revenu dans un état où mon cerveau mouline sur un problème précis. Comme un ordinateur dont l'ensemble du CPU est accaparé par une tâche précise. Sans laisser de « ressources » pour apprécier ce qui m'entoure. L'état dont je sortais rarement ces dernières années. 

 

Comment faire pour passer d'un état à l'autre plus souvent ? J'ai l'impression, que c'est l'une des clés que je recherche pour améliorer mon équilibre de vie.

Tiens, une petite devinette pour la route : qui c'est ?

bouvard_feutre
Feutre. "Direct"